Message d'état OK
Partager cet article
Actualités similaires

Portes Ouvertes du 27 Juin 2024

Rejoignez-nous à la Soirée Portes Ouvertes de l'ESG Executive ! Êtes-...

En lire plus

L’ESG Executive décroche la certification Qualiopi !

L’ESG Executive de l’IMESG, organisme de formation professionnelle, a...

En lire plus

data steward

Comment devenir data steward ?

Le data steward est un acteur clé dans le domaine de la gestion des...

En lire plus

analyste

Comment se reconvertir en tant qu'analyste ?

Grâce à ses compétences et son savoir-faire, l'analyste est en mesure...

En lire plus

chef de projet moa amoa

Chef de projet MOA/AMOA

Vous êtes féru d'informatique et vous cherchez à améliorer, à...

En lire plus

Data protection officer

ESG Executive

Le métier de data protection officer est en plein essor. Il s'agit d'un expert dans la protection des données qui disposent d'un caractère sensible. Il garantit la conformité des processus dans le traitement et le stockage de ces données.

Quelles sont les missions d'un data protection officer (DPO) ?

Le data protection officer est un expert en cybersécurité. Il s'occupe de la sécurisation des données au sein de la structure qui l'emploie. Il peut s'agir d'une entreprise privée ou publique, voire d'un organisme.

Voici l'essentiel de ses missions :

  • Analyser les catégories de données à sécuriser
  • Faire appliquer la réglementation française et européenne en termes de protection des données
  • Réaliser une veille technologique et législative concernant la protection des données
  • Sensibiliser ses collaborateurs à la manipulation des informations sensibles et relatives aux données

Le data protection officer est référent en termes de RGPD : règlement général de protection des données.

Il fait appliquer les normes RGPD à l'ensemble des services de l'entreprise et réalise une série de préconisations pour l'application de ce règlement. Il réalise des audits au sein des différents services et met en avant d'éventuels dysfonctionnements.

C'est un expert dans la gestion des risques liés à la collecte, au traitement et au stockage des données.

Le DPO peut travailler avec différents spécialistes qui traitent des données : le social media manager, le responsable e-commerce, chief data officer, etc.

Le contexte professionnel de ce métier

Le data protection officer est un métier incontournable pour les sociétés qui souhaitent réussir leur transition digitale.

L'avènement de l'ère du numérique impose à tous les secteurs d'activités de prendre des mesures afin d'exister sur les canaux digitaux. Cela implique de collecter et d'exploiter des données informatisées.

Les menaces liées à la cybercriminalité sont de plus en plus nombreuses et ne menacent pas seulement les particuliers.

Les médias font souvent état d'entreprises victimes de ransomware. La réputation de l'institution ou de la société s'en trouve affaiblie auprès du public, qui peut ne plus avoir confiance.

Un logiciel malveillant permet à un cybercriminel de rentrer sur les serveurs d'une entreprise pour pirater les données.

Elles sont soit détournées pour être revendues, soit bloquées pour que leurs propriétaires ne puissent plus y avoir accès. Le cybercriminel peut alors demander une rançon.

Afin de faire face à ces menaces grandissantes, les acteurs économiques mais aussi les services publics ainsi que les associations se doivent d'embaucher des experts en protection des données.

Les qualités et les compétences requises pour ce métier

Le data protection officer est un expert en droit numérique. Le bagage numérique est donc important. Il maîtrise à la perfection les informations relatives à la cybersécurité et possède d'excellentes connaissances en relation avec l'informatique.

Il est important que le data protection officer dispose de connaissances en cyberdroit et dans le domaine juridique qui lui permettent de réagir promptement face aux irrégularités qu'il constate.

Exercer comme data protection officer peut induire de gérer une équipe. Dans cette perspective, il est important qu'il possède des compétences managériales et fasse preuve d'écoute et de leadership.

D'autres qualités sont également nécessaires : la créativité, le sens de l'innovation, l'adaptabilité, la rigueur, l'organisation, etc.

Le DPO dispose d'excellentes compétences en termes de communication écrite, sait également parfaitement s'exprimer à l'oral et peut être amené à conduire des réunions. C'est une force de persuasion mais aussi de proposition.

En somme, les qualités d'un data protection officer sont les suivantes :

  • un relationnel d'excellence
  • un esprit d'analyse et de synthèse
  • de l'organisation et de la rigueur
  • de l'éthique et de confidentialité

Comment devenir data protection officer ?

Devenir DPO nécessite de suivre une formation ciblée sur la sécurité informatique. ESG Executive propose des cursus complets pour acquérir toutes les compétences essentielles. L'Executive MBA Big Data ouvre aussi accès à des postes liés à la gestion des données.

Ces formations sont ouvertes aux salariés qui souhaitent évoluer au sein de leur entreprise ou entamer une reconversion professionnelle. Afin d'accéder à ces cursus, il est nécessaire de posséder un diplôme de niveau bac+3 ou bac+5 et de plusieurs années d'expérience professionnelle.

Quel est le salaire d'un DPO ?

Le salaire d'un data protection officer évolue en fonction de plusieurs critères : l'ancienneté, les compétences acquises, les caractéristiques de l'entreprise, etc.

  • Le salaire d'un data protection officer débutant est de 3 490 euros bruts par mois, soit 41 880 euros bruts par an.
  • Le salaire moyen d'un data protection officer est de 4 041 euros bruts par mois, soit 48 500 euros bruts par an.
  • Le salaire d'un DPO confirmé est de 6 583 euros bruts par mois, soit 79 000 euros bruts par an.

Les perspectives d'évolution

Selon ses compétences et son parcours professionnel, le data protection officer peut évoluer vers d'autres fonctions avec davantage de responsabilités :

Tous les secteurs d'activités sont concernés par la nécessité de la protection des données. Le DPO est en première ligne pour la collecte, le traitement et le stockage des données.

Télécharger la brochure et le dossier de candidature

ESG Executive Education traite les données recueillies afin de gérer vos demandes d’information et vous accompagner dans votre orientation. Nous vous informons que l’ESG Executive Education utilise vos données à des fins marketings pour personnaliser et adapter ses offres de services à vos besoins et établir des statistiques et des modèles de profils marketings. En communiquant vos coordonnées, vous consentez à être contacté par nos conseillers du lundi au vendredi de 9h30 à 19h00. Vos données seront conservées pour une durée de 3 ans ; pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de protection des données de l’école ou envoyer un mail à l’adresse dpo@esg-executive.fr.

Etre contacté(e) par un conseiller VAE