Les anciens de l'Executive Mba Management entreprennent : l’airbag pour motocyclistes et cavaliers

Message d'état

OK
Soirée Portes Ouvertes

Je m'inscris

18 janvier
Partager cet article
Actualités similaires
Parole de diplômé : Aimée, "Sky is the limit!"
Aimée, promotion 2016 Executive MBA Part-time Audit et Contrôle de...

En lire plus

Executive MBA Finance et e-contrôle des risques
Finance et Risk Management : J-40 pour votre demande de financement
Début avril aura lieu la rentrée de notre Executive MBA Finance et e-...

En lire plus

La formation continue rend plus concurrentiel
« Celui qui pense que le développement des compétences ne profite qu'...

En lire plus

Etudiants MBA ESG Cuisine et entrepreneuriat promotion octobre 2017
Reconversion : ouvrir son restaurant
Bienvenue aux étudiants du programme "Cuisine et entrepreneuriat  :...

En lire plus

Une VAE pour valider ses compétences
Valider un diplôme avec une VAE, pourquoi pas vous ?
Reprendre une formation n’est pas la seule façon de valider un...

En lire plus

Actualité
Les anciens de l'Executive Mba Management entreprennent : l’airbag pour motocyclistes et cavaliers

 

Sébastien Bouillot, 37 ans, ancien de la promotion 2009-2011 de l’ESG Executive MBA Part Time, nous parle du lancement de sa société BBR dont la mission est de promouvoir les airbags corporels, principalement sur les marchés des deux-roues motorisés et de l’équitation.

1. Parlez-nous de votre projet d’airbag corporel, comment est-il né ?
La genèse de ce projet tient de la volonté de la Gendarmerie Nationale d’équiper ses unités motocyclistes d’une nouvelle tenue à la pointe et qui intègre notamment un airbag corporel. En 2012, le déploiement sur plus de 5000 individus des forces de l’ordre d’un tel équipement de protection individuel ne devrait pas passer inaperçu. C’est avec la société titulaire de l’appel d’offre que le projet a vu le jour. Le contexte nous a en effet paru favorable pour vulgariser davantage auprès du grand public un équipement de protection encore assez peu diffusé voire méconnu et dont les vertus sont pourtant reconnues. Aujourd’hui, je pilote seul la structure avec comme objectif sur la première année de l’asseoir sur des fondations saines pour le développement prometteur à venir.

2. Quel est le parcours qui vous a amené à vouloir entreprendre dans ce secteur ?
Mon parcours professionnel est à mon image, fait d’expériences riches et variées. J’ai eu la chance de pouvoir exercer des métiers très différents par la volonté des personnes qui m’ont donné leur confiance. Ces expériences m’ont non seulement nourri et construit mais elles m’ont permis de cultiver une certaine adaptabilité que je considère comme un atout essentiel dans l’épanouissement professionnel. De formation ingénieur textile, j’ai ainsi pu appliquer et perfectionner mes compétences dans des domaines aussi enthousiasmants et enrichissants que la qualité, les achats, le développement produit et le négoce de matières premières. Je crois sincèrement que dans le monde multiforme que nous traversons, vouloir enfermer les individus dans des formats professionnels trop cloisonnés ne crée pas de valeur ni pour l’individu ni pour l’entreprise.
Aujourd’hui, n’étant ni motocycliste ni cavalier, sans aucune formation ni disposition commerciale particulière, j’arrive à gagner une certaine légitimité sur ces deux marchés. Il faut croire qu’un discours non formaté et surtout sans parti prix peut aussi trouver preneur.

 

3. Quel est la caractéristique de ce produit ?
L’airbag corporel réduit significativement les risques de traumatises et de blessures en cas de chute. Il est particulièrement adapté aux sports et aux loisirs concernés par les chutes et tout particulièrement pour la pratique des deux roues motorisés et de l’équitation. Son fonctionnement mécanique est très simple. Il nécessite au pilote ou au cavalier de se solidariser à sa monture par un câble. L’éjection de l’utilisateur en cas de chute génère l’arrachement du câble et l’activation du système. Une cartouche de CO2 sous pression est percutée et libère instantanément le gaz dans l’airbag dont la morphologie vient protéger l’ensemble des parties vitales. Les coussins d’air jouent ainsi le rôle d’amortisseurs de chocs et viennent protéger la colonne vertébrale depuis les cervicales jusqu’au coccyx, mais aussi le thorax et les hanches. De plus l’airbag est réarmable par l’utilisateur lui-même en un tour de main.
Ma politique commerciale consiste à vouloir démocratiser cet équipement. J’ai donc volontairement pris le risque d’un positionnement prix plus bas que le marché en travaillant essentiellement en BtoC pour m’affranchir des marges intermédiaires. Les marchés des deux roues motorisés et de l’équitation ont cette spécificité d’être très communautaires. C’est cet aspect que j’ai souhaité exploiter en développant un réseau de particuliers prescripteurs de mes produits.

4. Comment la formation professionnelle Executive MBA en Management de l’ESG vous a-t-elle aidé dans votre projet professionnel ?
Il est incontestable que cet Executive Mba part-time en formation continue aura modifié mon regard et la manière d’aborder les problématiques professionnelles, à fortiori tout particulièrement pour la création et le lancement de mon activité. Cela n’est d’ailleurs pas un hasard si ce projet entrepreneurial m’a été présenté à l’époque même où je suivais cette formation. Par la variété des matières dispensées, l’Executive MBA Management développe l’esprit critique et l’ouverture d’esprit. Le partage des expériences de chacun(e)s est également source d’enrichissement. S’imposer autant de réflexions intellectuelles nouvelles durant 18 mois ne laissent pas insensible. Cet engagement, aussi lourd qu’il a pu être, me permet de mener aujourd’hui avec plus de facilités mes dossiers commerciaux, juridiques, mix-marketing, financiers et stratégiques. Et porter seul une activité professionnelle ambitieuse nécessite autant que possible d’être le plus exigeant qui soit sur chacun de ces sujets.
 

5. Quels sont les points positifs de cette formation ?
Il y a un cocktail intéressant qui s’établit naturellement entre les matières enseignées, les travaux et les lectures exigées, les échanges et les retours d’expérience de chacun(e). C’est un engagement fort mais qui procure au final la sensation d’une véritable étape intellectuelle personnelle quel que soit le chemin professionnel que l’on se donne ensuite.

 

6. Quel est votre prochain projet ?
Les projets dérivés de celui que je mène actuellement ne manquent pas : diversification produit, extension des licences de distribution sinon de fabrication, développement à l’export…

Pour plus d’informations : http://www.allshot.fr ou encore http://www.hit-air.com

 

 

 

Comment financer votre Executive MBA ?

Demandez un rendez-vous pour étudier votre financement

Soirée Portes Ouvertes
18 janvier

Je m'inscris

Téléchargez Brochure et Dossier de Candidature